Un 18 janvier contre Balladur et son mur à Mirontsy

Muzdalifa House

Commémoration pour la seconde année consécutive de la stèle érigée par les enfants du Club Soirhane en hommage aux morts du Visa Balladur. Le maire de Mirontsy et le gouverneur de l’île ont tous deux rappelé l’importance d’entretenir cette mémoire. Un appel a par ailleurs été lancé pour la création d’un observatoire en l’honneur des victimes.

Des rites et des larmes. Il faut croire qu’un autre discours est en marche contre la balkanisation de ce pays. Mirontsy, connue pour être une cité d’éternels insoumis, a une fois encore honoré la mémoire des sacrifiés du Visa Balladur. Cette année, c’est le maire, Sidi Bacari, qui a pris les choses en main, aux côtés des jeunes du Club Soirhane. Il a convié ses pairs des autres communes pour une ultime prière autour de la stèle érigée en 2019, en l’honneur des noyés en mer. Invité à cette seconde fois consécutive, Anissi Chamsidine…

Voir l’article original 1 350 mots de plus

Premier article de blog

Il s’agit de votre tout premier article Cliquez sur le lien Modifier pour le modifier ou le supprimer ou commencez un nouvel article. Si vous le souhaitez, utilisez cet article pour indiquer aux lecteurs pourquoi vous avez commencé ce blog et ce que vous envisagez d’en faire. Si vous avez besoin d’aide, adressez-vous aux gentils utilisateurs de nos forums.